Bannière de la COAQ

Honneur aux miliciens acadiens de 1759

Honneur aux miliciens
Agrandir

Plaque commémorative en hommage aux quelque 200 miliciens canadiens et acadiens qui ont, au sacrifice de leur vie, permis à l'armée française de se retirer et de rejoindre en sécurité son campement de Beauport à la suite de la bataille des Plaines d’Abraham le 13 septembre 1759.

Cette plaque est une réalisation conjointe de la Ville de Québec et de la Commission de la capitale nationale du Québec. Elle est située sur la rue Saint-Vallier Est, sur le mur du belvédère du jardin de Saint-Roch.

Elle a été dévoilée le 15 août 1997 en présence du maire suppléant de Québec, monsieur Claude Cantin, et le président de la Commission de la capitale nationale du Québec, monsieur Pierre Boucher. Pour la circonstance, la Compagnie franche de la marine était présente ainsi que des membres de la Milice de Chambly et du régiment Les Voltigeurs de Québec.

La cérémonie a été suivie des célébrations de la Fête nationale des Acadiens organisées par l’Association acadienne de la région de Québec, avec le traditionnel « tintamarre », la levée du drapeau acadien, une messe et le banquet de circonstance.

Le texte de la plaque commémorative se lit ainsi :

HONNEUR AUX MILICIENS DE 1759

Le 13 septembre 1759, une heure à peine après la bataille des
Plaines d'Abraham, regroupés en ce lieu autour d'une
boulangerie, 200 miliciens canadiens et acadiens affrontèrent,
de leur propre initiative et pour faire diversion, quelque
800 soldats de l'armée de Wolfe.

Ils y laissèrent leur vie, au terme d'un combat acharné, mais
permirent à ce qui restait de l'armée française de traverser
le pont enjambant la rivière Saint-Charles et de regagner
son campement en toute sécurité.

Un an plus tard, en 1760, les troupes françaises remportaient
la bataille de Sainte-Foy.

15 août 1997

À propos des miliciens acadiens de 1759

Plaque commémorative sur la rue Saint-Vallier Est, Québec

Photo 1 Photo 2 Photo 3
Cliquez pour agrandir


Les recherches effectuées par Thomas Champagne, historien franco-ontarien d'origine acadienne, ont apporté un éclairage nouveau sur la participation des miliciens à la bataille du 13 septembre 1759.
Rappel historique de l'affrontement


Miliciens acadiens


Mémorial de la guerre de Sept Ans

Le Mémorial de la guerre de Sept Ans est situé dans la portion sud-ouest du cimetière de l'Hôpital-Général de Québec.

Tous les soldats, miliciens et alliés amérindiens morts sur les champs de bataille de 1759-1760 ont été inhumés dans une fosse commune du cimetière de l'Hôpital général de Québec.

Photo 1 Photo 2
Photo 3 Photo 4
Cliquez pour agrandir